Imperméabilisation façades béton ou enduit ciment

restauration-facade-sapr

L’ imperméabilité de façade

 

 

Depuis une cinquantaine d’années, les fabricants de peinture ont développé des peintures souples afin de protéger les façades en enduit ciment et surtout les façades d’immeubles en béton armé, des désordres générés par les infiltrations d’eau.

 

Publié pour la première fois en 1993 le D.T.U. 42.1 ( Revêtement d’imperméabilité à base de polymères ) a été révisé en 2007. Ces règles techniques définissent le degré de fissuration à traiter et les familles de revêtements souples correspondants. Le traitement d’imperméabilité est soumis à garantie décennale à la fissuration:

  • Type I1 jusqu’à 2/10èmes de mm
  • Type I2 jusqu’à 5/10èmes de mm
  • Type I3 jusqu’à 10/10èmes de mm
  • Type I4 jusqu’à 20/10èmes de mm

En fonction des différents désordres constatés, le technicien S.A.P.R fera établir par un fabricant de peinture une préconisation, qui lui permettra de proposer les travaux préconisés avec une garantie décennale conjointe Fournisseur / Applicateur. Au préalable, installation d’un échafaudage tubulaire aux normes NF, ainsi que toutes les protections nécessaires.

 

 

Travaux préparatoires

  • Décapage des peintures existantes si nécessaire, suivi d’un rinçage et nettoyage pour éliminer salissures, mousses, etc.
  • Avant toute opération de nettoyage, il faut vérifier et refaire si nécessaire les joints de calfeutrement en périphérie des baies vitrées.
  • Préférer dans l’ordre les méthodes les plus simples et les moins agressives : nettoyage par ruissellement d’eau froide et brosse nylon
  • Nettoyage par projection d’eau froide sous pression, ou nettoyage à l’eau chaude avec nettoyeur haute pression.

Remarque :Le décapage par application de produit chimique biodégradable, neutre, alcalin ou acide ne sera utilisé ponctuellement, qu’en dernier recours, avec neutralisation et rinçage abondant à l’eau froide.

Phase de Rénovation

  • Sondage systématique de la façade, piochage des parties sonnantes, soufflées ou dégradées jusqu’à la partie saine.
  • Mise à nu, Brossage et nettoyage des fers corrodés, passivation des fers par application d’un inhibiteur de corrosion ou passivant,
  • Rebouchage au mortier de résine compatible avec le passivant, ragréage de planimétrie si nécessaire.

Système d’imperméabilité

  • Application d’ 1 couche de fixateur spécifique, suivie d’ 1 ou 2 couches de peinture souple suivant la préconisation du fournisseur,
  • Finition roulée mate, satinée ou talochée ton au choix suivant nuancier façade du fournisseur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *