Restauration des immeubles en pierres de taille

Les immeubles en pierres

La pierre est le matériau le plus utilisé sur les façades en région parisienne. Il est très important de déterminer la nature de la pierre utilisée( provenance, dureté, porosité , ph…etc..). Au préalable, installation d’un échafaudage tubulaire aux normes NF , ainsi que toutes les protections nécessaires.

En fonction du type de pierre, de sa dureté, et des dégradations constatées, le technicien SAPR devra élaborer un diagnostic, qui permettra de définir les différentes opérations nécessaires afin de restaurer au mieux la façade.

Le calcin est la protection naturelle de la pierre qui se forme en façade par un processus de transformation physico-chimique consistant en la cristallisation des sels minéraux en surface rendant la pierre plus dure sur quelques mm d’épaisseur.

Le sulfin contrairement au calcin, n’est pas une protection mais une croûte dure superficielle préjudiciable à la pierre. C’est l’exposition aux divers sels nocifs, acides et autres pollutions qui provoquent cet encroûtement, qui dégrade la pierre.

 

 

Les maladies de la pierre sont aussi nombreuses que variées.Il faut bien en connaître les pathologies avant de commencer, les travaux de restauration, et Il est parfois nécessaire de consolider la pierre pour en resserrer les pores avant lavage.

Les parties endommagées sont le plus souvent liées à leurs emplacements ou expositions au pluies, infiltrations, ruissellements. Des trous, des traces noirâtres, des pierres farinantes sont signe d’exfoliation, d’alvéolisation, de desquamation voir de disparition.

 

Phase de Nettoyage

Le nettoyage a un but esthétique, mais c’est avant tout un remède nécessaire pour éliminer salissures, mousses, fientes de pigeons, etc. Avant toute opération de nettoyage, il faut vérifier et refaire si nécessaire les joints de calfeutrement en périphérie des baies vitrées.

Commencer par un dépoussiérage préalable à l’aide d’une brosse coco des salissures sèches, nids d’oiseaux et encrassements divers.

Préférer dans l’ordre les méthodes les plus simples et les moins agressives:  nettoyage par ruissellement d’eau froide et brosse nylon.

Nettoyage par projection d’eau froide sous pression ( peu utilisée sur les façades en pierre fortement imprégnées de salissures).

Nettoyage à l’eau chaude avec nettoyeur haute pression ( permet en général d’obtenir un dégraissage et un nettoyage satisfaisant).

Hydrogommage à basse pression (technique complexe de projection de microfine de silice en brumisation: essais et réglages impératifs).

Le nettoyage par application de produit chimique neutre , alcalin ou acide ne sera utilisé ponctuellement  qu’en dernier recours, avec  neutralisation et rinçage abondant à l’eau froide.

Phase de Rénovation

la façade en pierres, piochage des parties  sonnantes, soufflées ou dégradées jusqu’à la partie saine. Brossage et nettoyage des parties mises à nue, passivation des fers, rebouchage au mortier pierre de reconstitution et harmonisation.

Pour  les épaisseurs > 20 mm et les parties saillantes, pose de goujons et ligatures en laiton, réfection au motier pierre de reconstitution.

Si nécessaire, incrustation de pierres ton le plus approchant, dégarnissage des joints défectueux et rejointoiement au mortier de chaux

Phase de Protection

Après analyse ou préconisation du fabricant, protection de la pierre et recalcification par application sur support sec d’un minéralisant  type EDIPIERRE MINERALISANT ou similaire de  1 à 3 passes suivant nécessité.

Hydrofugation de la pierre par application à la brosse ou au pulvérisateur de bas en haut et à saturation d’un hydrofuge de surface non filmogène ( consommation selon porosité du support ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *